BiblioMonde

La sédentarisation des Kazakhs dans l'URSS de Staline

par Isabelle Ohayon

( Livre )
Maisonneuve et Larose
2006, 416 p., 35 euros

ISBN : 978-2706818967

Collectivisation et changement social (1928-1945)

La sédentarisation des Kazakhs tient une place importante dans l'histoire du stalinisme et de la collectivisation en URSS. A l'instar de la paysannerie ukrainienne, la population nomade du Kazakhstan a subi une famine sans précédent, provoquant la mort d'1,3 million de personnes (un tiers de ses effectifs) et créant les conditions d'une sédentarisation irréversible. Plus qu'une tragédie humaine, l'histoire de cette sédentarisation donne à voir la formidable vocation modernisatrice du projet soviétique, la violence de ses méthodes et ses conséquences décisives sur la transformation d'une société nomade anciennement structurée autour d'institutions claniques. Fondé sur des archives inédites, cet ouvrage interroge les racines idéologiques de la sédentarisation, les logiques sociales et politiques de sa mise en œuvre et les résistances des nomades à la collectivisation. Il montre aussi comment, après la famine et le rapatriement des Kazakhs massivement exilés, la sédentarisation permet une réorganisation maîtrisée du peuplement du Kazakhstan qui procède des objectifs économiques de l'URSS. Enfin, il analyse les changements sociaux qui interviennent pour les Kazakhs sédentarisés et la nécessaire adaptation du système soviétique appelé à reconstruire une société et une économie qu'il a lui-même fortement déstabilisées.

Préface de Nicolas Werth


Dans BiblioMonde

Notre dossier sur le Kazakhstan

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com