BiblioMonde

Singapour, 1959-1987

par Jean-Louis Margolin

( Livre )
Harmattan (L')
Collection Recherches Asiatiques
2000, 263 p., 29 euros

ISBN : 978-2738400222

Genèse d'un nouveau pays industriel

Singapour est aujourd'hui au cœur des controverses internationales sur l'avenir du Tiers-Monde. Selon les défenseurs du libéralisme, c'est un modèle, peut-être « Le » modèle. La cité-État démontrerait à la fois la supériorité de la voie du capitalisme de marché pour sortir du sous-développement, et la possibilité de battre un communisme puissant, avec des méthodes moins brutales, mais plus efficaces que celles employées au Vietnam.

Voire... Si le PNB par habitant équivaut aujourd'hui à celui de l'Italie, c'est qu'un État puissant et efficace a en permanence planifié, stimulé, encadré, financé le marché. Si le Cuba asiatique redouté en 1959 est devenu une Suisse en mer de Chine, le prix à payer est lourd en termes d'ordre moral, de muselage des dissidences et de surexploitation des travailleurs de l'« entreprise Singapour ». Empire de l'économique, le « petit dragon » est aussi une tyrannie du consensus : Orwell s'y serait mieux retrouvé qu'Adam Smith ou Tocqueville...

La réalité reste là, incontournable : l'emporium colonial misérable d'il y a trente ans est aujourd'hui un pays industriel avancé. Alors s'impose la nécessité d'une approche historique, originale aussi, car synthétique et dialectique : l'économie n'est pas à côté de l'histoire politique, mais au cœur de celle-ci - et réciproquement. On comprendra ainsi par quels cheminements un gouvernement de gauche nationaliste s'est résolu à un mariage de raison - ô combien réussi - avec les sociétés multinationales, liquidant au passage ses références socialisantes.


Dans BiblioMonde

Notre dossier sur Singapour

 
© BiblioMonde.com