BiblioMonde

Sonnets interdits

par Lubomir Guentchev

( Livre )
Editinter
148 p., 17 euros

ISBN : 2915228744

L. Guentchev laissa à sa mort un ensemble de manuscrits, dont certains confisqués par la police politique et qu'il pu reconstituer. Une partie de ces manuscrits présentent des traductions-adaptations de sonnets d'auteurs bulgares des XIXe et XXe siècles : Vazov, Polianov, Débélianov, Michaïlovski, Christo et Vélitchkov.

Ces Sonnets Interdits de Lubomir Guentchev n'auraient jamais dû resurgir du silence et l'oubli auxquels ils avaient été condamnés. Ils ont une histoire. Un premier recueil de ces sonnets dissidents, « satiriques », composés dans le secret, en français, en Bulgarie, à Plovdiv, a été confisqué par la police politique bulgare, le 18 octobre 1973, lors d'une perquisition effectuée au domicile du poète à la suite d'une dénonciation. Ces sonnets « confisqués » ne lui furent jamais restitués.

De la fin de l'année 1973 à l'été 1980, Lubomir Guentchev s'est attaché à reconstituer ce recueil. Il a récrit les sonnets qui avaient été saisis. Il en a ajouté d'autres. Il en a épuré la forme. Il s'est souvent astreint, aussi, à les transposer en bulgare. Au mois d'août 1981, lors de la disparition du poète, la version originale de ce manuscrit, ainsi repris et remanié, a été détruite à la demande des autorités de l'époque. C'est une copie, en un exemplaire unique, insérée dans un autre manuscrit consacré à ses poésies lyriques, parmi ses Ecrits inédits, qui en a été retrouvée, en 1999, sous un titre très neutre : Sonnets divers.

En 2001, le ministère de l'Intérieur bulgare a permis que l'on prenne une photocopie des sonnets qui avaient été confisqués en 1973, le présent recueil, intitulé Sonnets Interdits, amalgame les deux états, initial et final, de ce que Lubomir Guentchev avait préparé, écrit, et récrit, non sans témérité, pour témoigner du martyre de ceux qui ne se résignaient pas à vivre sous le joug totalitaire.

En ces sonnets « confisqués » et « retrouvés », c'est une parole vivante, dissidente, oubliée et interdite, qui surgit du silence des dictatures et qui accomplit ce qui aurait été, sa vie durant, le « voeu secret » de ce poète d'expression française : dénoncer ce mal contemporain, les « tyrans » et les « tyrannies » modernes. (source : l’éditeur)

Dans BiblioMonde

D’autres recueils de poésie bulgare

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com