BiblioMonde

Tétouan, ville andalouse marocaine

par Jean-Louis Miège, Nadia Erzini, M'hammed Benaboud

( Livre )
CNRS Éditions
Collection Patrimoine de la Méditerranée
1996, 112 p., 19.82 euros

Coéditeur : Kalila Wa Dimna - ISBN : 2-271-05396-X

L'histoire et la description d'une ville andalouse, de ses palais et de ses édifices religieux, est aussi l'analyse de l'esprit et de la culture du Tétouanais, fier des valeurs dont il a hérité.

« Une petite ville nommée Tétouan était apparue dès 710, mais ce n'était plus qu'une modeste bourgade à la fin du XVe siècle, avant l'arrivée des musulmans d'Andalousie fuyant la reconquête chrétienne. Les émigrés grenadins furent à l'origine de la renaissance de la ville et de son extraordinaire développement. Pendant quatre siècles, du XVIe au XIXe, Tétouan fut un foyer de culture andalouse en terre. Gouvernée par de grandes familles au pouvoir héréditaire, riche d'une forte élite intellectuelle et commerçante se perpétuant d'âge en âge, elle sut maintenir son autonomie politique, étendre ses échanges vers l'Europe et le Proche-Orient, accueillir des populations diverses, tout en conservant sa profonde originalité culturelle. La civilisation tétouanaise, greffant sur le fonds andalou maintenu et enrichi les apports ottomans et ceux de son environnement rural et berbère, atteignit son degré de perfection au XVIIIe siècle. Malgré les mutations apportées, depuis un siècle, par la modernisation et l'essor de la ville nouvelle, la vieille cité, préservée dans ses anciennes murailles, conserve sa personnalité, unique dans le monde musulman. Cet ouvrage, histoire et description d'une ville andalouse, de ses palais et de ses édifices religieux, est aussi l'analyse de l'esprit et de la culture du Tétouanais, fier des valeurs dont il a hérité, qu'il a maintenues mais aussi adaptées pour relever les défis d'une histoire séculaire. » (présentation de l'éditeur).

« Les quartiers de Tétouan ont cette caractéristique d'appartenir à plusieurs périodes différentes, tout en conservant et en transformant l'élément andalou. Les plus anciens quartiers comme celui de la Souika datent du XIIème siècle, tandis que d'autres quartiers datent d'autres périodes plus récentes. Il y a une relation entre la distribution des quartiers et le prestige social. Par exemple à partir du XIXème siècle, le quartier d'Al-Ayoun est devenu populaire tandis que le quartier de la grande mosquée, Jama' Al-Kabir, fut considéré comme l'un des plus prestigieux. D'autres quartiers comme celui d'Al-Mtamar ont gardé leur prestige malgré leur ancienneté. Le quartier Mtamar fut construit sur un énorme labyrinthe souterrain, les mazmorras, qui servaient à héberger les esclaves et les captifs chrétiens. Il s'agit d'un système unique dans l'histoire des villes du Maroc. Tétouan a d'autres caractéristiques qui la distinguent. Citons comme exemple le réseau souterrain de l'eau du Shkundu qui fournit beaucoup de maisons avec leurs besoins en eau et qui donne vie aux fontaines qui embellissent les patios de beaucoup de maisons de la ville.
La médina de Tétouan représente une véritable symbiose culturelle. Dar San'aa ou l'École des Arts et Métiers Traditionnels fut créée dans le but de préserver les différentes expressions artistiques qui ont caractérisé Tétouan durant plusieurs siècles. Les artisans y travaillent sur le bois, la poterie, le fer, le zellij ou les tapis de la même façon que leurs ancêtres il y a quatre siècles. De nombreux arts que l'on enseigne encore dans cette école ont été transmis au cours des siècles à Tétouan. La continuité de ces arts symbolise la continuité d'une ville, donc d'une culture. » (Yassir Ghailan)

Sur la Toile

Tétouan, le patio andalou du Maroc (Yassir Ghailan).

Tétouan à travers les siècles sur le site de l'association Tetouan-Asmir.

Dans BiblioMonde

Tanger et Tétouan : Les débuts de la photographie, 1870-1900

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com