BiblioMonde

Tierra del Fuego

par Francisco Coloane

( Livre )
Phébus
Collection Libretto
Langue d'origine : espagnol (Chili)
Traduit par François Gaudry
2003, 181 p., N°148, 7.5 euros
Première édition : 1994
ISBN : 2859408746


Ce recueil de nouvelles a fait connaître Francisco Coloane en Europe. Il y raconte la Terre de Feu (traduction du titre), ces terres inhospitalières situées entre le détroit de Magellan et le cap Horn, où l'on croise des chasseurs égarés, des chercheurs d'or épuisés, des marins ivrognes, le vent et le froid. Publié en 1956 au Chili, ce livre n'a été traduit en français qu'en 1994. Aussitôt, il a connu un succès critique et commercial.

« Les premiers récits font surgir certains destins terribles du début du siècle : celui des Indiens Ona massacrés par les chercheurs d'or ou celui des insurgés de Santa Cruz, péons, tondeurs, bouviers ou dresseurs de chevaux livrant leur dernier combat face à l'armée. Gauchos, marins ou chasseurs de phoques, venus d'un recoin ou d'un autre de la lointaine Europe, ils sont tous refaçonnés par un environnement magnifique, brutal et démesuré. Une nature sans merci et des passions humaines extrêmes concourent à faire vaciller la raison des plus endurcis. » (extrait d'un artcle de Samuel Holder, 16 novembre 2000).


« Francisco Colonne est un écrivain de légende au Chili, et Tierra del Fuego, son chef-d’œuvre
Styliste et chercheurs d’or, même combat ? Ils sont également rêveurs et aventuriers, ils aspirent à une forme d’absolu, à la phrase parfaite comme au filon inexploré. Hélas ! ils tombent rarement sur un trésor, et leur travail est plus de transpiration que d’inspiration. L’or, ils le dégagent de la terre qu’ils lavent et tamisent à l’infini. La phrase parfaite, ils la dégagent aussi, ils la débarrassent de sa gangue de mots inutiles, d’incidentes, d’adverbes ou d’oxyde de fer, ils la lisent, la relisent et la filtrent… Résumons-nous : pourquoi le Chilien Francisco Coloane est-il un formidable écrivain ? Et son recueil de nouvelles Tierra del Fuego (titre qui fait évidemment plus exotique que sa traduction littérale et géographique Terre de Feu, comme si l’on s’embarquait déjà pour l’aventure) un livre où grondent la sauvagerie de l’Océan et l’immensité de la pampa ? Eh bien, tout simplement parce que l’auteur n’ignore rien de la vie des chercheurs d’or ni par conséquent du travail du styliste (et réciproquement). Il sait que pour exprimer la violence laconique de ses aventuriers perdus dans les plaines de Patagonie ou dans les terribles solitudes de la Terre de Peu (pardon, de la Tierra del Fuego !), il ne faut pas que son écriture sente le renfermé, soit saturée de métaphores et d’adjectifs semblables à des coupe-vent. Mais rendue au contraire à une forme d’âpreté primitive. De simplicité. Secouée et passée au crible en quelque sorte. Un travail d’orpailleur, nous y sommes ! » (Frédéric Vitoux, Le nouvel observateur, 20 janvier 1994).

Préface de Luis Sepúlveda

La traduction française de ce livre s'est déjà vendu à plus de 42 000 exemplaire, c'est le principal succès de Coloane en France.

Dans BiblioMonde

D'autres classiques de la littérature chilienne

Notre dossier sur le Chili


Sur la Toile

Le film de Miguel Littín avec la complicité de Luis Sepulveda, de son livre culte Tierra del Fuego, vient d’être sélectionné à Cannes pour défendre les couleurs du Chili. Il film que les critique n'ont pas jugé à la hauteur de l'œuvre de Coloane.

Ce que dit Francisco Coloane des indiens Alakalufs (fr.)

Western patagónico (esp.) : Francisco Coloane prepara a los 88 años sus memorias, que Miguel Littin espera llevar al cine después de filmar uno de sus cuentos más célebres.

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.


 
© BiblioMonde.com