BiblioMonde

Turquie (La) - Des tribus türük au peuple turc

par Olivier Berthelot

( Livre )
Barthélemy
Collection Espaces
août 1997, 23 euros

Préface : Jean-Paul Roux - ISBN : 2879230810

Le livre d'un photographe et cinéaste qui a sillonné l'Anatolie à la recherche des traces de l'origine des Turcs et réalisé un long métrage sur le sujet.

« Le tournage s'est étalé sur quatre ans comprenant sept voyages. J'ai une fascination pour les nomades. Dans ce film particulier, vivre avec eux m'a fait plonger dans une histoire très ancienne. Il y a d'abord eu une période de repérage, mais je n'en ai pas gardé beaucoup d'images. Ensuite, j'ai pris contact avec les gens. J'ai vécu avec eux. En Turquie, j'ai appris la langue, j'ai vécu dans leur village. Ce que je cherche, c'est de connaître le pays de l'intérieur. Plus le regard change, plus le film s'enrichit. » (Olivier Berthelot)

« Türuk : le nom signifiait "les forts". Si forts que ces nomades du centre asiatique allaient donner ce patronyme aux autres tribus. Si forts peut-être qu'au bout d'une fantastique migration de mille ans ces deux syllabes allaient résonner en une seule : Turcs.

Sur les steppes d'Anatolie, délà chargés d'histoire, de cités millénaires, de temples aux dieux anciens, de civilisations grandioses, les Turcs ont posé leur empreinte, mêlé leur sang, diffusé leur culture, bâti des villes, acquis d'autres valeurs. Islamisés puis sédentarisés en Anatolie, ils imposent leur nom sur un empire immense durant cinq siècle. Cet État ottoman finit par s'user et s'écrouler mais le pays des forts demeure : la Turquie. » (extrait de la présentation de l'éditeur)

« Les Karakoyunlu à l'instar de tous les Turcs sont les descendants de tribus nomades. S'ils ont posés leurs grandes tente noire sur les prairies et les steppes du plateau anatolien depuis le 11ème siècle, les anciens Turcs nomadisaient sur les immensités du centre asiatique (l'actuelle Mongolie) dès le 4ème siècle et se nommaient alors "Türük", "les forts". Une longue migration de 1000 ans les mena jusqu'à la pointe extrême du continent asiatique, la péninsule anatolienne, la Turquie d'aujourd'hui.
De nos jours, les nomades de Turquie sont encore quelques milliers. Ils sont les derniers témoins vivants de la longue histoire des peuples turcs et les merveilleux moments passé auprès des Karakoyunlu ou des "Sarikecili", qui eux se déplacent encore avec des dromadaires comme animaux de bât, nous en appris beaucoup sur le style de vie au grand air que menaient leurs ancêtres. » (extrait d'une chronique d'Olivier Berthelot)

Sur la Toile

Une chronique d'Olivier Berthelot à propos d'un voyage en Turquie.

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com