BiblioMonde

Turquie moderne et l'islam (La)

par Thierry Zarcone

( Livre )
Flammarion
2004, 362 p., 22.5 euros

ISBN : 2082103196

L'histoire de l'islam turc depuis les premières conversions, au Xe siècle, jusqu'à l'élection de Recep Tayyip Erdogan, en 2002, en passant par la révolution kémaliste

L'histoire moderne du peuple turc est contenue dans le ces deux mots : réformisme et pluralisme religieux. Depuis le début du XIXe siècle, l'empire ottoman témoigne en effet d'une étonnante capacité à réformer ses institutions et à transformer sa société, mariant la tradition coranique et la pensée européenne : c'est à Istanbul que le monde musulman inaugure son siècle des Lumières. Puis, au début du XXe siècle, sous l'impulsion de Mustafa Kemal, futur Atatürk, l'Empire stupéfie l'Occident en devenant une république laïque. Celle-ci a su préserver le pluralisme religieux d'une société qui se trouve au carrefour de courants variés de l'islam : de la stricte orthodoxie des oulémas aux plus étonnantes hétérodoxies, marquées par les croyances animistes et chamaniques des premiers Turcs originaires des steppes asiatiques. Aujourd'hui, la Turquie est un laboratoire politique, culturel et social unique où se conjuguent Orient, Occident, islam et modernité.

« Présentes dès la période seldjoukide (XIe-XIIIe siècles), une kyrielle de confréries soufies connaissent un développement rapide à l'époque ottomane avant d'être dissoutes en 1925 par Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne. "En 1895, Istanbul compte plus de trois cent cinquante "tekke" (couvents), toutes confréries confondues. Elles sont donc clairement la principale et l'unique forme de sociabilité et en terre d'islam et parmi les musulmans de l'Empire ottoman, au moins jusqu'au XIXe siècle (...)." Halvetiye, Mevleviye (les derviches tourneurs), Rüfaiye ou Bektachiye, les sociétés soufies sont une alternative à l'islam rigoriste. Ainsi les tekke sont-ils "des lieux de rencontre, d'échange et de culture" où, comme l'explique Thierry Zarcone "la porte du raisonnement indépendant" est entrouverte. La mystique soufie est une véritable "école du peuple" où le savoir est diffusé y compris parmi les membres illettrés de la confrérie, notamment à travers les poésies chantées, "élément essentiel de la cérémonie religieuse ".

(…) Le plus extraordinaire est sans doute la vivacité, à travers les âges, de cet islam populaire. En 1950, celui-ci sort de l'ombre, sous l'effet de l'exode rural. La confrérie la plus rigoriste, la Nakchibandiye, qui prône la "retraite dans la société", a influencé nombre d'hommes politiques turcs, dont Turgut Özal (président de 1989 à 1993) et l'actuel premier ministre Recep Tayyip Erdogan, dont le parti, créé en 2001, a remporté les législatives moins d'un an plus tard. La clé de son succès ? Le mariage de la tradition à la modernité. (extrait d’un article de Marie Jégo, Le Monde, 29 avril 2004)

« En étouffant les confréries soufies, Atatürk a privé la population de ses repères, qui étaient ceux d'un islam simple, bien loin des rigueurs islamistes. De nombreux Turcs pratiquaient alors dans les tekke (couvents) une religion encore empreinte de chamanisme asiatique, une philosophie fondée sur le culte de la nature. La révolution laïque lui a brutalement substitué une république autoritaire, fermant les tekke et imposant l'alphabet latin. Reprenant une phrase de Chateaubriand sur les pratiques religieuses populaires, "qui aident le peuple à supporter les chagrins de la vie et lui enseignent une morale que les meilleures lois ne lui apprennent jamais", l'auteur laisse entendre que le soufisme à la turque était une révolution précieuse de l'islam qu'il aurait fallu encourager plutôt qu'interdire, pour ne pas voir s'y substituer l'islam radical. » (extrait d’un article de Fabrice Bossolini, L’Express, 17 mai 2004)

Dans BiblioMonde

L’Islamisme turc par Jean-Pierre Touzane

La République laïque de Turquie trois quarts de siècle après sa fondation par Atatürk

Musulmanes et modernes :
Voile et civilisation en Turquie



Notre dossier sur la Turquie (BiblioMonde)


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com