BiblioMonde

Une histoire de la batterie de jazz

par Georges Paczynski

( Livre )
Outre Mesure

ISBN : 2907891138 - 2907891200 - 2907891324 (3 tomes) - 33,50 euros, 36,50 euros et 34 euros

Un ouvrage de référence en 3 volumes : la première histoire de cet instrument

Commander :

le tome 1 : Des origines aux années swing (1997, 352 pages)

le tome 2 : Les années bebop : la voie royale et les chemins de traverse (2000, 447 pages)

le tome 3 : Elvin Jones, Tony Williams, Jack Dejohnette : les racines de la modernité (2005, 351 pages)

Le propos est moins de transmettre une érudition biographique et musicale – pourtant réelle – que d'amener à une compréhension profonde des mécanismes par lesquels se transmet une tradition vivante et évolutive. L'auteur est particulièrement attentif aux années d'apprentissage et aux influences reçues par les batteurs, d'où un recours abondant à la parole et aux écrits de musiciens. L'attention se porte également sur l'évolution du matériel utilisé, sous l'impulsion le plus souvent des innovations apportées par les batteurs eux-mêmes.

Après avoir retracé la vie et l'évolution des tambours ancestraux, la naissance de la batterie et des premiers orchestres jusqu'au rayonnement de l'ère Swing (Tome 1), Georges Paczynski dévoile ensuite comment les batteurs ont contribué, dès les années 1940, à l'avènement du jazz moderne. Les années de guerre voient s'effriter la fonction commerciale du jazz, vouée principalement au divertissement et à la danse. De nombreux big bands se désagrègent. Avec le be-bop, de nouvelles conceptions voient le jour chez les musiciens. La batterie, pierre angulaire d'une formation plus réduite, prend une part accrue dans le développement de l'improvisation. Après le pionnier Kenny Clarke, qui généralisera l'accompagnement sur la cymbale ride, viendront Max Roach pour jouer des mélodies sur les toms, Art Blakey et ses roulements explosifs, Roy Haynes pour l'art de faire vivre les silences, « Philly Joe » Jones pour son drive impressionnant... D'autres trouveront leur voie dans l'alchimie d'une relation privilégiée avec un contrebassiste tels Vernell Fournier avec Israël Crosby chez Ahmad Jamal, Jimmy Cobb avec Paul Chambers chez Miles Davis, Ed Thigpen avec Ray Brown chez Oscar Peterson ou encore Dannie Richmond aux côtés de Charles Mingus. À travers l'aventure de la batterie, c'est toute l'histoire du jazz moderne que Georges Paczynski relate jusqu'en ses prolongements aux confins du free jazz. Les recherches minutieuses de l'auteur sont éclairées par son expérience de batteur et de pédagogue attentif au son, au geste, au silence. Son ouvrage propose une généalogie de la batterie de jazz, permettant de comprendre comment se transmet, tel un savoir précieux, l'art d'être à l'écoute de ses partenaires.

Georges Paczynski consacre le dernier volet de sa trilogie aux pères de la batterie contemporaine que sont Elvin Jones, Tony Williams et Jack Dejohnette. Préface de Georges Pludermacher

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.





 
© BiblioMonde.com