BiblioMonde

Une histoire des Juifs de Pologne

par Henri Minczeles

( Livre )
La Découverte
2006, 372 p., 24 euros

ISBN : 978-2707145567


Religion, culture, politique

Entre le XVIe siècle et 1914, la Pologne fut le premier centre de la vie juive au monde. Et c'est aussi là qu'a disparu près de la moitié des victimes de la Shoah.

Le judaïsme polonais a profondément marqué les communautés juives dans le monde. Malgré leur quasi disparition dans l’horreur indicible du génocide nazi, l’immense héritage des Juifs de Pologne, ces « combats sans nombre sur les champs de bataille de l’esprit », perdure aujourd’hui, fût-ce de façon souterraine, chez les millions de Juifs qui vivent sous d’autres cieux. C’est l’histoire longue, curieusement méconnue, de ce judaïsme polonais que retrace ici Henri Minczeles, dans ses dimensions religieuse, culturelle et politique : près d’un millénaire d’un passé riche en événements, un destin bien particulier avec ses périodes paisibles ou tourmentées, une civilisation ashkénaze dont le yiddish fut le support linguistique et un vecteur identitaire de premier plan.

Henri Minczeles raconte la saga des Juifs polonais sur une terre qui fut la leur durant des siècles, au sein d’un milieu majoritaire rarement bienveillant, souvent antisémite. Il met en scène l’extraordinaire vitalité de cette communauté, malgré l’angoisse et la précarité, avant l’horreur de la Shoah : trois millions et demi de Juifs qui vivaient en Pologne à l’aube de la Seconde Guerre mondiale furent anéantis en moins de six ans par la folie meurtrière des nazis. Fruit d’un travail de plusieurs années mobilisant une documentation historique considérable, cet ouvrage accessible comble un vide en rappelant, aux Juifs comme aux non-Juifs ce passé palpitant et tragique.


« C'est une histoire tragique, où d'infinies persécutions et des massacres succèdent à des phases de rennaissance. Et qui en dépit de la quasi-disparition des juifs polonais dans l'horreur de la Shoah, poursuit une route tenace parmi les cultures humaines. Minoritaires dans une Pologne bousculée par ses voisins, les juifs sont assignés à résidence et canonnés à des tâches. Mais le peuple miséreux des shtetls est aussi exploité par les notables des kahals et constituera des embryons de syndicats au XVIIIe siècle. Henri Minczeles donne place aux diverses voix de cette histoire qui vit, avant la Deuxième Guerre mondiale, s'opposer les communistes du Kombund, les sociaux-démocrates du Bund, les sionistes, pour certains marxistes, la droite religieuse de l'Agoudat (proche des pouvoirs même antisémites), les folkistes...» (L’Humanité, 2006)

Dans BiblioMonde

La renaissance culturelle juive en Europe centrale et orientale 1897-1930 : Langue, littérature et construction nationale

Histoire générale du Bund : un mouvement révolutionnaire juif


Les juifs et le communisme après la Shoah


Auschwitz : La Solution finale

L’Insurrection du ghetto de Varsovie


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com