BiblioMonde

Viêt-Nam : Parcours d'une nation

par Philippe Papin

( Livre )
Belin
Collection Asie plurielle
2003, 207 p., 19.9 euros
Première édition : 1999
Co-éditeur : La Documentation française - ISBN : 270113711X

Géopolitique, culture, politique et économie : une excellente première approche du Vietnam

Porté par une histoire riche en contacts et par une situation géographique exceptionnelle qui le place à la charnière du monde chinois et de l'Asie du Sud-Est, le Viêt-Nam présente encore une étonnante diversité ethnique et culturelle qui n'est pas sans exercer une influence profonde sur les évolutions économiques, politiques et sociales les plus contemporaines. Marqués par un long millénaire de cohabitation avec le grand voisin chinois, les Vietnamiens ont ensuite tracé leur propre chemin, du Nord au Sud puis d'Est en Ouest, tâchant en permanence de consolider l'espace national et de promouvoir une culture politique originale qui, en articulant les villages sur la cour impériale et le monde rural sur celui des mandarins, a permis de réunir en un sort commun les mille et une facettes de cette mosaïque de peuples et de territoires. Le Viêt-Nam d'aujourd'hui, désormais en paix mais livré à lui-même depuis la chute du bloc de l'Est, est confronté à de nouveaux défis que l'auteur propose d'aborder sous l'angle de la perspective historique, seule capable de faire comprendre les enjeux, ressorts et limites de la difficile mutation qui s'accomplit aujourd'hui.

« L'État vietnamien incapable d'imposer son pouvoir au-delà de la haie de bambous des villages, aux temps féodaux comme dans le système socialiste... Le Parti communiste aujourd'hui fossilisé et dépassé par une société civile dynamique qui plonge dans la modernité... Voilà, entre autres, deux idées reçues, et largement diffusées par les auteurs en tout genre, que balaie Philippe Papin. Cet historien, chercheur de l'École française d'Extrême-Orient en poste à Hanoï, s'efforce de montrer comment, dès le XVe siècle, la puissance impériale servie par la classe mandarinale imprimait sa marque dans les communautés villageoises, grâce au confucianisme importé de Chine et devenu idéologie d'Etat; comment le Parti s'appuie aujourd'hui sur un appareil local plus enraciné que jamais dans la ruralité du pays. » (Laurent Passicousset, Le Monde diplomatique, avril 1999)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.





 
© BiblioMonde.com