BiblioMonde

Voyage en Grèce (Le)

par Hervé Duchêne

( Livre )
Robert Laffont
Collection Bouquins
2003, 1200 p., 26.95 euros

ISBN : 2221084608

Une anthologie de récits de voyages consacrée à la Grèce, du Moyen Âge au XXe siècle

« Heureux ou nostalgique, le voyage en Grèce est toujours vécu et raconté comme un retour aux origines. Le cœur de l’Europe est le pays de l’Odyssée. Comme le héros d’Homère, les voyageurs en pays grec retrouvent leur vraie patrie et ils font cette redécouverte sur le mode d’une expérience initiatique. Cette anthologie, la première en langue française, invite à la découverte d’un univers à la fois familier et méconnu. Elle s’adresse à tous ceux qui veulent préparer leur séjour en pays grec, sans vouloir bronzer idiots.

Ce compagnon des touristes et des pèlerins en quête de la beauté antique veut aussi faire changer d’opinion ceux qui croient à tort que la Grèce est un ailleurs trop proche. Cet ensemble de documents ne met pas seulement le lecteur dans les pas des archéologues – même si leurs aventures sont au cœur de la redécouverte de la Grèce ancienne –, mais il les entraîne aussi sur les traces des voyageurs qui ont illustré, par leur récit, l’histoire de la péninsule des Balkans et qui témoignent ainsi des menées des Vénitiens face à l’Empire ottoman, des combats de l’indépendance grecque, du drame des guerres de Macédoine, etc... » (extrait de la présentation de l'éditeur)

« Cavafy, ce Grec d'Alexandrie mort en 1933, clôt justement cette passionnante anthologie qui débute au milieu du XIIe siècle avec un texte, assez squelettique il est vrai, du géographe arabe Idrisi. (...) Qui étaient-ils ces pèlerins de l'hellénisme ? On pense aux grands écrivains, bien sûr. Chateaubriand, parti en 1806 pour la Terre sainte et faisant étape en Grèce pour y "chercher des images". Son séjour n'y durera que dix-neuf jours, suffisamment tout de même pour bouleverser le genre du récit de voyage et éclairer la tyrannie où les Turcs maintiennent alors les Grecs.(...)

Il faudrait pouvoir en citer bien d'autres : Flaubert et Maxime Du Camp éblouis à Eleusus par "deux amazones" ou, à Delphes, vêtus de peaux de bique et trempés comme des soupes, leurs chevaux pataugeant dans la neige fondue de ce "paysage inspiré"; Mark Twain corrompant des gardes pour entrer la nuit au Parthénon ; Henry Miller bourlinguant vers Spetsai sur l'un des ces innombrables rafiots délabrés dont les Grecs ont le secret; Michel Butor, spécialement attendri par la Grèce byzantine et les temps minoens ; Lawrence Durrell décrivant, juste après la guerre, une île de Rhodes encore "parsemée de blockhaus et de piquets de fer"... Mais beaucoup de contributions moins attendues sont tout aussi passionnantes. » (extrait d'un article de Florence Noiville, Le Monde, 6 juin 2003)

Le voyage en Grèce, depuis toujours, est vécu comme un retour aux origines. Au pays d'Homère bat le cœur même de l'Europe. Et tous ceux qui ont arpenté le Péloponnèse, prié sur l'Acropole, navigué d'île en île ont retrouvé, à l'instar d'Ulysse, leur patrie. Le voyage, ici, n'est pas un divertissement, mais une initiation. Ainsi, le marquis de Nointel, ambassadeur du Roi-Soleil, descend-il avec cordes et échelles dans la grotte d'Antiparos et en ressort-il métamorphosé. Il a vu, dans cette île des Cyclades, une vraie merveille, « un abrégé du monde ». Avec un sens inouï du spectacle, il décide de célébrer là les fêtes de Noël de 1674. Plus de cinq cents personnes assistent à la messe de minuit célébrée dans cette cathédrale improvisée, une stalagmite servant d'autel, illuminée par l'étoile du Berger suspendue à la voûte. Trois siècles plus tard, le philosophe Martin Heidegger fait sa première croisière en mer Egée. Ce périple conforte ses intuitions : la Grèce est la terre des commencements, des fondements de la pensée européenne. Cette anthologie de récits de voyage en Grèce est la première qui paraît en français. Elle invite le lecteur à découvrir ou à redécouvrir un univers à la fois familier et inconnu en mettant ses pas dans ceux de ces pèlerins du Moyen Âge qui, venant de Venise, s'arrêtent en Grèce avant d'appareiller pour d'autres lieux saints, ou dans ceux de ces archéologues qui espèrent retrouver le trésor de Priam perdu devant Troie, à moins que ce ne soit dans ceux d'auteurs contemporains, comme Simone de Beauvoir, Jacques Lacarrière ou Tim Severin. Paysages, monuments, habitants aux mœurs empreintes tantôt de majesté antique, tantôt de pittoresque moderne, défilent devant les yeux du voyageur ébloui. Même l'un des plus blasés reconnaissait qu'il « en était revenu autre » (Raymond Queneau).

Dans BiblioMonde

Le Voyage en Grèce : Un atelier en Méditerranée

Les voyages d'autrefois en Grèce : bibliographie

Notre dossier sur la Grèce (BiblioMonde)


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com