BiblioMonde

Yémen contemporain (Le)

par Udo Steinbach (direction de l'ouvrage), Franck Mermier, Rémy Leveau

( Livre )
Karthala
Collection Hommes et sociétés
1999, 459 p., 28 euros

ISBN : 2865378934

Seule république de la péninsule Arabique, le Yémen, avec ses seize millions d'habitants, en est aujourd'hui le pays le plus peuplé. Son unification en 1990, parachevée quatre ans plus tard à l'issue de la guerre inter-yéménite de 1994 (5 mai-7 juillet), a accru son importance politique et stratégique dans la région. Il se singularise, dans ce contexte, par une expérience démocratique mise en place depuis l'Unité, qui coexiste avec une structure sociale restée très traditionnelle et marquée notamment par l'empreinte du tribalisme. Il se différencie aussi des autres pays de la péninsule du fait que ses revenus pétroliers restent modestes et ne permettent pas de compenser son état de sous-développement. La nation yéménite, héritière de l'antique civilisation sud-arabique, n'est pas le résultat d'un découpage colonial, comme les États du Golfe, ou d'un expansionnisme idéologique et dynastique comme l'État wahhabite d'Arabie Saoudite. Elle s'est réalisée dans sa lutte contre la domination ottomane au Nord (1870-1918) et le colonialisme britannique au Sud (1839-1967). En dépit du soutien populaire à l'Unité, le processus d'intégration nationale est encore loin d'être abouti. L'importance du facteur tribal, les particularismes locaux hérités d'une histoire morcelée concourent, entre autres facteurs, à freiner la dynamique unitaire. C'est ainsi que les particularités de l'islam politique au Yémen doivent être rapportées aussi bien au poids du système tribal et des différenciations régionales qu'à l'héritage politique des deux régimes antérieurs à l'Unité, celui d'Aden (1967-1990) s'étant caractérisé par la mise en œuvre d'un programme politique à orientation marxiste, unique dans le monde arabe. Cet ouvrage collectif, fruit d'un programme de recherche franco-allemand ouvert à des chercheurs de différentes nationalités, permet de situer l'originalité du Yémen dans la péninsule Arabique. Il offre à la fois une synthèse des données les plus récentes et de nouveaux cadres d'analyse pour l'étude des principales lignes de force du changement social, économique et politique depuis la réunification du pays.

« Curieusement, il n'existait pas jusqu'alors de livre récent en français consacré au Yémen moderne. Cet ouvrage collectif vient à point nommé rattraper ce retard. Les ambiguïtés qui ont constitué le socle de l'unité des deux Yémens en 1990, les racines de la guerre civile de 1992, la permanence des tensions avec le voisin saoudien, tous les ingrédients qui font de ce pays un "laboratoire" du monde arabe y sont décrits, disséqués et soupesés par les auteurs qui ne sont d'ailleurs pas tous d'accord, loin de là, sur les analyses. Bernard Rougier retrace les étapes qui ont conduit de l'unification - "fuite en avant" de 1990 à la sécession sudiste avortée de 1994. Au- delà des tensions internes, Ghassan Salamé trouve dans l'histoire récente de nombreuses raisons de se montrer optimiste à l'égard d'un pays qui semble si bien assumer et digérer ses contradictions. On ne trouvera pas la même indulgence chez Abou Bakr Al Saqqaf, qui met plutôt l'accent sur la perte de substance qui a résulté de l'"accord d'unification entre deux partis totalitaires" et pour qui la guerre de 1994 a consacré la victoire du "colonialisme interne" du Nord sur le Sud. Comme l'observe Rémy Leveau dans sa conclusion, le plus étonnant est la façon dont les tribus et l'État se sont mutuellement instrumentalisés pour former un système politique qui emprunte à tous les autres, mais qui reste fondamentalement original. » (Olivier Da Lage, Le Monde diplomatique, septembre 1999)

Dans BiblioMonde

Le Cheikh de la nuit. Sanaa : organisation des souks et société

Notre dossier sur le Yémen


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com