BiblioMonde

Grammaire moderne de la langue malgache

par Narivelo Rajaonarimanana

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
.

Le malgache (malagasy, en malgache) est une langue malayo-polynésienne (famille austronésienne) proche de l’indonésien ou du tagalog. Elle est parlée à Madagascar par 12 millions de personnes, ainsi qu'à Mayotte (par un tiers de la population, les Sakalaves), marginalement, à la Réunion, aux Comores et en France. Longtemps, elle s’est écrite en caractères arabes. De rares clans du Sud-Est gardent encore de nos jours l'usage de ces caractères.

Son berceau serait, d'après les recherches de Otto Dahl, le sud de Bornéo. Cette langue a cependant subi au départ l'influence du malais et du javanais. plus tard, elle est entrée en contact avec des langues bantoues et plus tard emprunte à l'arabe, à l'anglais et au français.

La langue classique et officielle est le dialecte du centre (le merina), fixé dès le début du XIXe siècle. Une vingtaine de dialectes diffèrent par quelques détails de prononciation et une partie du vocabulaire. Les plus éloignés du malgache officiel sont les langues de l'extrême-sud de l'île comme l'antandroy et certains dialectes sakalava.

« L'écriture moderne de la langue merina en alphabet latin fut fixée par décret le 26 mars 1823, à la suite d'une concertation entre le roi Radama 1er et les missionnaires britanniques qui venaient d'introduire l'imprimerie dans le royaume. Le principe retenu fut alors que les consonnes devaient s'écrire comme en anglais et les voyelles comme dans les langues latines. » (Wikipedia)

« On retrouve dans la langue malgache un important vocabulaire d'origines arabe et indienne. Il y a eu aussi des emprunts aux langues européennes (portugais, hollandais, anglais, français) dont certains remontent au XVIème siècle. Depuis 1960, un effort a été entrepris pour freiner l'introduction des néologismes et débarrasser la langue des emprunts linguistiquement inutiles.

Le malgache, qui compte près de 10 000 mots, non compris certains dérivés, est une langue propre à exprimer l'abstrait, l'image, la poésie. En revanche, il est très pauvre pour rendre les idées morales ou métaphysiques, et en général, tout ce qui concerne les sciences. » (extrait du site de la Bpi)

Sur la Toile

Un site pour s’initier au malgache : dictionnaire en ligne, éléments de grammaire, guide conversation…

Leçon de malgache

Bibliographie

Guide de conversation

Le malgache de poche

Grammaire

Grammaire moderne de la langue malgache

Dictionnaires

Dictionnaire français-malgache

Dictionnaire du malgache contemporain : Un dictionnaire malgache-français / français-malgache

Les dialectes

Dictionnaire malgache dialectal - français : le dialecte tandroy

Dictionnaire malgache dialectal (tañala ) -français : avec recherches étymologiques et grammaire

Le parler secret arabico-malgache du sud-est de Madagascar

Histoire


La langue des ancêtres : ny fitenin-drazana : une périodisation du malgache de l'origine au XVe siècle


À propos du pays

Madagascar : bonne première approche



 
© BiblioMonde.com