BiblioMonde

Le dictionnaire Khazar

par Milorad Pavić

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
.

« Lorsque je traduisais Le Dictionnaire Khazar, c'était en 1988, il m'arrivait de me retourner dans la rue pour vérifier qu'un des chasseurs de rêves, échappé du livre, ne m'avait pas à mon tour pris en chasse. C'est un livre magique et envoûtant. Tout comme les Khazars, ce peuple mystérieux qui vécut à l'embouchure de la Volga sur la mer Caspienne. Leur royaume fut anéanti par les Russes vers l'an 965 de notre ère. Et on n'a retrouvé jusqu'à ce jour aucun vestige matériel de ce peuple : ni bâtiment, ni inscription. Mais les Khazars sont passés à la postérité par un événement extraordinaire : le renoncement collectif à leur antique religion et leur conversion à une des trois grandes religions du Livre. La légende rapporte que le roi des Khazars mit les trois croyances en compétition dans une audience ouverte à leurs représentants respectifs : un rabbin, un moine et un derviche. Mais la légende ne dit pas qui l'a emporté. Ce qui est certain, c'est que le peuple khazar disparut de l'Histoire peu après sa conversion. Ce mystère hante les archéologues et les numismates qui prospectent la région de l'embouchure de la Volga. La chasse aux Khazars remplit les rêves des historiens de la période. Milorad Pavic, l'auteur génial du Dictionnaire Khazar, pense qu'un rêve du roi des Khazars est d'ailleurs à l'origine de cette tragédie. Un rêve dans lequel un ange lui serait apparu pour lui dire : "Tes intentions plaisent au Seigneur mais pas tes actes !" Les Khazars ne seraient-ils pas un peu nos frères ? » (Maria Béjanovska, la traductrice)



 
© BiblioMonde.com