BiblioMonde

Le militaire et la politique en Turquie

par Levent Ünsaldi

TABLE DES MATIERES
.

Introduction

Esquisses historiques sur les rapports armée-pouvoir depuis la fin de l'époque ottomane jusqu'à nos jours

Les forces armées turco-ottomanes à l'aube de la Turquie contemporaine

- La restructuration de l’armée ottomane - La désagrégation de la formation sociale ottomane et le déclin - La réaction de l’Empire  : le renouveau militaire


- L’armée entre en scène - Le mouvement des Jeunes-Ottomans et des Jeunes-Turcs  : début d’une longue période d’incursion militaire en politique - La révolution jeune-turque de 1908 L’insurrection du 13 avril 1909 (31 mart vakasi)

- La fin de l’Empire - Le triumvirat unioniste - La défaite finale et la résistance kémaliste

La Turquie contemporaine

- Les débuts de la République - Le réformisme autoritaire - Les conflits politiques, les mouvements d’opposition - À la recherche de la bourgeoisie nationale  : la politique économique du régime kémaliste

- Le passage au multipartisme - Une nouvelle formation politique : le Parti démocrate - La stratégie de développement extravertie : la politique économique des démocrates - ¬’évolution de la société militaire pendant le pouvoir démocrate : la radicalisation des officiers

- L’intervention de 1960 - À grands pas vers l’effondrement : la fin du pouvoir du Parti démocrate - Les conséquences immédiates - Le réformisme militaire - L’éclatement de la junte - L’Union des forces armées

- Le pronunciamiento du 12 mars - Les nouveaux enjeux, les nouvelles alliances : quelques remarques sur le rapprochement Armée-Parti de la justice - Les forces vives de la nation - Le 12 mars 1971  : de « l’armée kémaliste progressiste » à « l’armée réactionnaire » 

- Le coup d’État du 12 septembre 1980 - L’instabilité politique - La faillite de la stratégie d’industrialisation par substitution aux importations - Les années 70 : une période riche en mutations - La lutte contre la subversion - Le tournant libéral

- Le retour au régime parlementaire - Les timides avancées démocratiques - La période Özal - Le processus du 28 février - Les années 1990 : l’effritement du politique et le recours au religieux - Les turbulences politiques : la fragilisation de la démocratie

- La nouvelle donne politique : le Parti de la justice et du développement - La scission au sein de la mouvance religieuse - Novembre 2002 : le rejet massif d’une classe politique discréditée - L’AKP  : de l’islam politique au libéralisme conservateur

Le phénomène militaire en Turquie

Les racines du pouvoir militaire en Turquie

- L’environnement socioéconomique du pouvoir militaire - Une économie de crises récurrentes - Les fractures sociales profondes

- La vie politique en Turquie : mythes et réalités - Centre versus Périphérie  : une approche critique du modèle développementaliste - La relativité du concept de société civile  : quelques réflexions sur le cas turc - La société civile : l’essai de définition avec Marx - Les rapports État-Société civile dans les formations dépendantes - « Êtes-vous là madame la société civile turque » ? - La relativité du concept de parti en Turquie : une approche autour de la notion de clientélisme - Clientélisme et clientélisme politique : de quoi parle-t-on ? - Le clientélisme politique en Turquie

- L’analyse du système de valeurs des forces armées turques et de son impact sur l’engagement des militaires dans les affaires de l’État - De quelle armée parle-t-on  : format organisationnel des forces armées turques - L’armée turque contemporaine : Quel héritage ? - L’armée en tant que symbole de progrès et de modernité : le renouveau militaire sous l’Empire ottoman - L’armée républicaine en tant qu’appareil coercitif et idéologique des dirigeants kémalistes - Le système de valeurs des forces armées turques et ses principaux vecteurs de transmission et de reproduction - Le service militaire obligatoire  : ses fonctions manifestes et latentes - L’impact des procédures d’avancement et de promotion professionnels sur le système de valeurs - Sociabilité-Modes de vie  : l’univers clos de la société militaire et son rôle dans la formation et l’entretien du système de valeurs institutionnelles - La formation des cadres militaires : le rôle des établissements d'enseignement spécialisés dans la transmission des valeurs et des modèles de conduite proposés

Les forces armées turques : un acteur politique non monlithique

- La société militaire et les tumultes politiques - L’armée en tant qu’enjeu des luttes civiles - Civils démocrates versus militaires autoritaires ? - Les rapports civilo-militaires en Turquie - Faut-il parler du kémalisme ? Les forces armées turques en tant qu’institution aux rôles multiples

- Les lignes de clivages internes de l’opinion militaire - Petite bourgeoisie au service de l’impérialisme, élite jacobine, classes moyennes progressistes ? - L’analyse des origines socioprofessionnelles des militaires - Un bref rappel théorique - Les coordonnées sociofamiliales et l’attitude politique  : le cas turc - Appartenance aux différentes armées, couleur politique des armes, critères d’âges et de grades, opposition de génération et orientation idéologique : quelques mises au point - Marine - Armée de l’Air - Armée de Terre - Artillerie - Blindés - Infanterie - Officier supérieur-subalterne/Officier général - Officier de troupe/Officier d’état-major - Missions militaires françaises, modèle prussien, américanisation de l’appareil militaire : l’impact de l’influence étrangère sur les comportements politiques des militaires - À la française - École prussienne - Modèle américain

Le pouvoir militaire et les intérêts corporatifs institutionnels

- Les ressources politiques, les privilèges économiques - L’institutionnalisation de la tutelle militaire, le système représentatif civil, la légitimité constitutionnelle, le régime militaire : une mise au point - Les dépenses militaires : « secret défense » - Le rôle de l’armée dans l’économie globale  : l’exemple de l’OYAK

Conclusion générale



 
© BiblioMonde.com